gérer sa trésorerie
Finance

Conseils pour gérer sa trésorerie multi-devises

Gérer une entreprise internationale n’est pas une mince affaire. Il faut gérer des équipes géographiquement dispersées, répondre aux besoins d’une clientèle internationale, mener des opérations à grande échelle, etc. Mais parmi tous les aspects d’une entreprise internationale, la gestion des flux de trésorerie constitue un véritable défi. Les fluctuations monétaires, l’incertitude quant aux marges bénéficiaires, les différentes périodes de crédit et les nouvelles règles financières peuvent rendre la gestion des flux de trésorerie extrêmement difficile. Cela peut conduire votre entreprise à perdre sa solvabilité à long terme. Il s’agirait donc d’élaborer une bonne stratégie.

Utilisez un outil de budgétisation

Les innovations technologiques telles que les outils de budgétisation sont des bouées de sauvetage pour les entreprises internationales. Il existe plusieurs outils qui vous épargnent le temps et le travail nécessaires pour calculer l’exposition totale aux devises pour de multiples factures internationales en automatisant tout. Ils sont faciles à utiliser, vous tiennent au courant des nouvelles fonctionnalités et offrent une sécurité élevée. Grâce à ces outils, une entreprise peut connaître les entrées et les sorties d’argent dans sa monnaie nationale. Une fois que vous avez déterminé cela, vous êtes en meilleure position pour prendre des décisions en connaissance de cause.

Évitez les redondances, les omissions et les erreurs

Évitez de « compter deux fois » les flux de trésorerie provenant d’actifs comptabilisés séparément dans l’état de la situation financière de l’entité. Cela concerne en particulier les encaissements de créances commerciales, les encaissements de la TPS remboursable et les encaissements de la vente de stocks finis. Outre les redondances, il est tout aussi important de garder un œil sur les erreurs. Certaines erreurs sont courantes et sont à éviter dans la gestion des flux de trésorerie : l’omission des entrées et des sorties d’argent, le traitement égal des bénéfices nets et des flux de trésorerie, l’absence de rapprochement des livres, l’absence d’analyse de tous les formulaires fiscaux nécessaires, etc.

Tirer parti de l’option de change

Vous avez certainement déjà rencontré le terme « contrat à terme ». Il s’agit d’un contrat par lequel vous pouvez acheter une quantité déterminée de devises à une valeur de change déterminée. En fait, il vous protège contre toute fluctuation du taux de change. L’option de change est quelque peu similaire à un contrat à terme. Cependant, il n’y a aucune obligation de l’exercer. Si le taux de change est en votre faveur, vous pouvez tirer parti de cette option. Envisagez l’option de change lorsque la demande n’est pas certaine ou lorsque les paramètres d’achat ne sont pas complètement connus.

Choisissez de transférer en ligne

Réglez vos factures internationales en ligne. Certaines sociétés de transferts d’argent ne facturent aucune marge de change et éliminent tous les frais cachés. Cela fait des transferts d’argent à l’étranger une affaire rentable. Elles permettent également aux entreprises d’effectuer des paiements de masse. Et des solutions configurables pour les utilisateurs des entreprises et des PME existent. Elles leur permettent de gérer et de contrôler leurs transferts de fonds de gros volumes vers de multiples bénéficiaires dans de multiples devises via un processus transparent.